Le paradis secret de Philippe et Mathilde (vidéo et photos)

S’il y a bien un touriste qui ne raterait pour rien au monde ses vacances sur cette île perdue de la Vendée, c’est le prince Philippe. Il y a quatre ans, le duc de Brabant est tombé amoureux de ce bout de terre mesurant 23,2 kilomètres carrés. L’île d’Yeu est située à 18 kilomètres des côtes françaises. Cela en fait l’île de l’Atlantique la plus éloignée du continent. C’est là que nos envoyés spéciaux Pierre Nizet et Cristian Samoila les ont croisés.

 

L’éloignement, justement, et la difficulté d’accès lui donnent encore un peu plus de valeur aux yeux des gens qui, comme le prince Philippe, veulent passer des vacances loin des regards curieux. Pour y accéder, on a le choix entre le bateau, l’hélicoptère et l’avion de tourisme. Le Prince aurait opté pour ce dernier. Depuis mercredi dernier, lui, son épouse et leurs quatre enfants occupent une jolie maison au Sud de Port-Joinville.

 

A quoi ressemblent les vacances du fils aîné du roi Albert II et de la reine Paola ? A celles de gens normaux. Tous les après-midi, aux alentours de 17 heures, il se rend à l’école de voile française de l’île. Pendant une heure, sur un petit bateau, accoutré de la tenue appropriée, le Prince apprend le métier.

Pendant ce temps, Mathilde et sa fille font un petit tour à vélo, en compagnie d’une amie de la princesse Elisabeth et d’un garde du corps.

et le dimanche, c’est encore à vélo que la famille au complet se rend à la messe.