Michael Phelps: "Tout le monde fait pipi dans la piscine. Après, le chlore arrange tout..." (vidéo)

En cause, soyons clairs d’entrée: la thématique du pipi dans la piscine.

Ne nous voilons pas la face. Tout le monde l’a fait. Pourquoi? Parce que un besoin pressant est par nature... pressant. Ensuite, pour évacuer le sentiment de culpabilté consécutif, on se réfugie derrière le volume total de la piscine, dans lequel notre petit jet à évacuer va se noyer.

Prenez ainsi une piscine de type olympique. 50 m de long, 20 m de large et comptons une moyenne de 1m70 de profondeur. Cela nous fait un volume total de 1700 mètres cubes. Soit 1.700.000 litres d’eau.

Comparé à notre verre de pils qu’on évacue en moyenne, cela fait presque goutte d’eau dans un océan. Non?

Cela dit, revenons à nos moutons. Le problème semble tout de même un peu plus embêtant puisque tout le monde le fait. C’est en tout cas ce qu’a déclaré le tout grand Michaël Phelps dans une interview-vidéo donnée au Wall Street Journal, en mettant un bémol sanitaire à nos inquiétudes.

“ Tout le monde fait pipi dans la piscine ”, a déclaré le plus grand médaillé de l’histoire des Jeux modernes . C’est normal pour les nageurs. Lorsque vous restez deux heures dans l’eau, vous ne sortez pas pour vos besoins. De toutes façons, le chlore tue tout ça. Ce n’est donc pas mauvais... ”

Comme il corrobore les propos de son pote Lochte (“ Je ne pense pas avoir fait pipi dans le bassin en compétition. Par contre, dans le bassin d’échauffement... ”), on peut comprendre que certains parents pousseront davantage leurs gosses vers les tatamis ou le tartan des pistes d’athlétisme, plutôt que vers des piscines.