Rallye: Philippe Bugalski, ex-mentor de Thierry Neuville, se tue en chutant d'une nacelle

Le pilote Philippe Bugalski, ex-triple champion de France des rallyes en 1998, 1999 et 2000, a trouvé la mort en Seine-et-Marne ce vendredi, à l'âge de 49 ans après avoir chuté d'une nacelle installée à 15 mètres de hauteur dans un arbre, rapportent les médias français de samedi. 

"Bug" avait deux manches du championnat du monde WRC (Catalogne et Tour de Corse en 1999)à son palmarès, conquises à bord d'une Citroën Xsara Kit-Car. 

La nouvelle qui a abasourdi le monde des rallyes a circulé à toute allure sur les réseaux sociaux. 

Pilote officiel Citroën, Philippe Bugalski était en effet une grande figure du sport automobile français. Il avait été victorieux à 31 reprises en championnat de France, et dix fois en championnat d'Europe. 

Philippe Bugalski, qui était resté piloté d'essai, a grandement contribué au développement de la Citröen DS3 du champion du monde Sébastien Loeb. Il était aussi depuis 2009 à la tête d'Automeca, et avait ainsi sous son aile Thierry Neuville lorsque ce dernier a remporté le Rallye JWRC de Bulgarie en 2010. "Je suis très choqué", a réagi notre compatriote sur Facebook en apprenant la nouvelle. "Je pleure la mort d'un homme qui m'avait tant apporté. Il m'avait toujours si bien guidé. On n'a même pas eu l'occasion de se dire au revoir...

Né le 12 juin 1963 à Busset, près de Vichy, Philippe Bugalski était marié à Béatrice. Il était père de deux filles, Marine et Victoria.