La France exhorte les entrepreneurs français à investir chez nous: "La Belgique est fiscalement... favorable"

Une info de L’Echo de ce vendredi.

Parmi les atouts de la Belgique mis en avant, on retrouve la main-d’oeuvre hautement qualifiée, polyglotte et productive, le rôle de plate-forme de notre pays, l’environnement économique très dynamique et internationalisé, etc.

Le contexte fiscal favorable est également cité, comme la déduction des intérêts notionniels, l’absence d’impôt sur les plus-values de cession, l’absence d’impôt sur la fortune, le régime des cadres expatriés, le tax shelter, ...

La CFCIB a répertorié quelque 1.700 filiales d’entreprises françaises installées en Belgique. L’an dernier, les échanges commerciaux entre la Belgique et la France ont révélé une balance positive en faveur de la Belgique de 18,4 milliards d’euros.

Le document épingle toutefois deux faiblesses structurelles en Belgique: une dette importante et un taux de chômage élevé en Communauté française.