Énergie : obliger les centrales classiques à rester ouvertes pourrait prévenir les problèmes

Obliger les producteurs à maintenir certaines centrales électriques en activité alors qu’ils prévoyaient leur fermeture peut éviter des coupures dans l’approvisionnement pendant l’hiver qui seraient consécutives au prolongement de l’arrêt des réacteurs de Doel 3 et Tihange 2, explique le gestionnaire du réseau Elia, qui confirme ainsi les déclarations du secrétaire d’État à l’Énergie Melchior Wathelet dans plusieurs journaux.