Laurent Ciman (Standard): "Ron Jans est honnête et sincère"

Sa situation a totalement basculé avec l’arrivée de Ron Jans. Pour un ancien zèbre, il est carrément passé du noir au blanc chez les... Rouches.

Sans ce revirement, je ne serais sûrement plus au Standard. À partir du moment où le coach m’a fait comprendre que j’entrais dans ses plans. Pourquoi aller voir ailleurs? À 27 ans, il fallait que je joue. J’avoue que j’avais repris les entraînements avec un départ en tête ”.

Des contacts très avancés avaient été noués avec Mons voici quelques semaines. “ Ils étaient intéressés et moi aussi. Puis, en cours de préparation, j’ai eu une discussion avec Ron Jans. Il m’a affirmé que j’entrais en ligne de compte. Je me suis vite rendu compte qu’il était honnête et sincère ”.

Un sentiment qu’il n’éprouvait pas à l’égard de José Riga. “ J’étais là juste pour dépanner. Ce n’est effectivement pas mon meilleur ami. Mais pas non plus mon pire ennemi ”.

Le derby au Sporting?

Nous allons là-bas pour gagner, pour confirmer notre succès du week-end passé ”.