L’époux de la reine Elizabeth a quitté l’hôpital d’Aberdeen

.

Le duc d’Edimbourg est sorti à pied de l’hôpital peu avant 12H00 pour s’engouffrer dans un véhicule privé conduit par un chauffeur, selon les images retransmises par les médias britanniques.

Le prince Philip, souriant, a salué de la main le personnel hospitalier réuni sur le perron pour son départ.

Il n’a pas reçu de visites pendant son hospitalisation, afin de le ménager, mais est resté en contact téléphonique constant avec ses proches.

Le duc d’Edimbourg, 91 ans, avait été hospitalisé mercredi dernier pendant ses vacances avec une partie de la famille royale dans la résidence d’été de Balmoral, en Ecosse.

Il s’agit de la troisième alerte en huit mois lié à un problème de santé pour le fidèle second de la reine.

En décembre, il avait dû être opéré d’urgence pour une artère coronaire bouchée. Cette hospitalisation l’avait empêché d’assister aux traditionnelles célébrations de Noël de la famille royale. Mais il avait ensuite rapidement repris du service, tout en réduisant un peu ses activités officielles.

L’époux de la reine avait ensuite contracté cette infection urinaire en juin, après avoir passé plusieurs heures, debout sous la pluie, pendant la grande parade nautique sur la Tamise organisée pour le jubilé de diamant d’Elizabeth.

Le Palais de Buckingham est resté très discret sur son hospitalisation, se contentant d’annoncer jeudi dernier qu’il “réagissait bien au traitement”, tout en jugeant alors “probable qu’il reste à l’hôpital quelques jours de plus”.

GFR/