Élections: le cdH de Schaerbeek limite l’emploi des langues étrangères pour la campagne.

A Schaerbeek, le cdH a

fait signer une charte à tous ses candidats afin de limiter l’utilisation de langues étrangères lors de la campagne électorale des communales. Presque toutes les autres listes ont des politiques différentes

en la matière et assurent

vouloir éviter les dérives communautaires. Les FDF

eux laissent le choix à leurs candidats.

Pour le prochain scrutin communal d’octobre, le cdH de Schaerbeek, en accord avec la direction nationale, a décidé de limiter drastiquement l’emploi des langues étrangères dans ses communications politiques. “ Tous nos candidats sont engagés en signant une charte à respecter des conditions particulières dans l’emploi des langues étrangères dans leurs communications écrites. Nous n’accepterons pas plus d’une petite phrase par exemple en turc et elle devra être une traduction littérale du texte en français qui se trouvera sur le tract ”, assure Denis Grimberghs, tête de liste cdH à Schaerbeek. Il dénonce aussi l’appel au vote communautaire.

La position des autres partis dans un dossier complet dans La Capitale de ce samedi.