Standard: Ron Jans ne craint pas un départ de Sébastien Pocognoli

Du côté des départs potentiels, Sébastien Pocognoli reste le gros sujet de conversation. L’arrière gauche n’a pas caché qu’il se verrait bien continuer sa carrière dans un championnat plus huppé, tout en insistant sur le fait qu’il se sentait très bien chez les Rouches. L’arrivée d’Ezekiel Fryers ne coïncide en rien avec l’éventuel départ du Diable rouge selon Ron Jans. “ Je ne crains pas un départ de Poco ”, assène l’entraîneur néerlandais. “ L’Anglais constituait une belle opportunité à un poste où nous ne sommes pas riches. ”

Et le directeur sportif de confirmer: “ À l’heure actuelle, nous n’avons reçu aucune offre pour un joueur de notre noyau. De toute façon, j’ai déjà précisé que nous voulions conserver tout le monde. Le Standard possède un noyau compétitif et il dispose de deux titulaires potentiels à chaque poste. Pour le cas où quelqu’un viendrait à nous quitter, il n’est pas encore certain que nous chercherions à le remplacer. ”

Il ne faut donc pas s’attendre à une arrivée, même pas d’un attaquant. “ J’ai eu une réunion avec Jean-François de Sart et Ronald Duchâtelet ”, révèle Ron Jans. “ Je leur ai dit que, pour moi, il n’y avait pas besoin d’un attaquant supplémentaire. Michy Batshuayi sera très bientôt de retour et j’ai discuté avec lui. Il est dans de très bonnes dispositions et j’ai confiance en lui. Avec Marvin Ogunjimi qui reviendra dans quelques semaines et Dudu Biton qui sera bientôt en forme physiquement, sans oublier Imoh Ezekiel qui évolue en pleine confiance, ce secteur est fourni. ”