Philippe Gilbert, vainqueur sur la Vuelta: "La récompense pour avoir continué à bosser..."

Philippe Gilbert (BMC) a remporté ce dimanche la 9e étape du Tour d’Espagne. Il renoue ainsi avec la victoire, après presque un an de disette. Son dernier succès datait du 15 septembre dernier au GP de Wallonie.

Gilbert a ainsi enlevé sa 3e étape sur la Vuelta après son doublé en 2010. "C’était une année pleine de frustrations, au cours de laquelle la presse belge n’a pas été tendre. C’était dès lors encore plus difficile de rester calme", a expliqué Gilbert. "Pendant une demi-saison, j’ai dû me battre pour retrouver la condition qui m’avait permis de remporter plein de succès l’an passé. C’est pourquoi aujourd’hui est un jour spécial. C’est la récompense pour avoir continué à me battre. Je remercie l’équipe pour être restée si calme avec moi aussi longtemps."

BMC avait des intentions claires pour cette 9e étape. "La consigne était précise: Alessandro Ballan allait attaquer sur le Montjuic. Avec ma vitesse, je pouvais attendre l’évolution de la situation. Mais Ballan est parti de trop loin. Je l’ai vu faiblir et puis Rodriguez est parti. Je n’ai pas hésité une seconde à me jeter dans la roue du porteur du maillot rouge. Au sommet, nous avions un petit avantage, et j’ai pris tous les risques possibles pour l’augmenter dans la descente", a ajouté l’ancien champion de Belgique. "Nous avons chacun trouvé notre compte: moi la victoire d’étape et Joaquin une plus grande avance au classement. L’arrivée à Barcelone était parfaite pour nous, le résultat également."