Le fisc exige des centaines de millions d’euros aux diamantaires fraudeurs

L’Inspection spéciale des impôts (ISI) a envoyé à cinq cents diamantaires possédant des comptes non déclarés à la banque HSBC en Suisse, un ‘avis de rectification’, par lequel le fisc considère la totalité des montants des comptes comme revenu. Si les diamantaires ne réagissent pas endéans le mois, la rectification sera confirmée. Les montants portent sur des centaines de millions d’euros, écrit mercredi De Tijd.