Michelle Martin a pu appeler sa fille, perturbée par les déferlements de haine

[Michelle Martin vient de passer sa troisième nuit au couvent de Malonne où les sœurs clarisses la protègent du monde extérieur. La libérée conditionnelle a déjà passé un coup de fil à sa fille. Tout semble se mettre en place, petit à petit.

À Berkendael, Michelle Martin était surveillée par des gardiens de prison. À Malonne, elle a désormais des religieuses qui la protègent.

 

Ainsi, on apprend que la messe de dimanche, d’habitude accessible aux paroissiens, sera encore une fois célébrée à huis clos. On ne veut pas de curieux.

Bien que cloîtrée dans l’enceinte du couvent, Michelle Martin cherche déjà à renouer avec l’extérieur. On sait par exemple qu’elle a pu téléphoner à l’un de ses enfants. Elle a eu sa fille Céline, 16 ans,, la cadette, au téléphone. On ignore bien sûr ce qui a pu être dit. Mais l’on sait que Céline et ses deux frères n’ont pas très bien vécu les images de haine tournées par les caméras de télévision, lorsque leur maman est arrivée sous escorte policière mardi soir. Avoir leur mère au bout du fil a certainement été de nature à les apaiser.

 

Mais des cris et des gestes de haine, les trois enfants risquent malheureusement d’en entendre et d’en voir encore. Car samedi, est annoncée une nouvelle manifestation (à 13 heures) à Malonne.

Cette manifestation est annoncée sur Facebook mais nous n’avons pas encore reçu de demandes officielles des organisateurs ”, nous dit Maxime Prévot, bourgmestre de Namur. “ Il faudra être attentif car on annonce un groupuscule d’extrême droite (le parti Nation). Or, c’est souvent dans ces groupuscules que peuvent se trouver les fauteurs de troubles.”

 

La police est toujours bien présente à Malonne, au grand dam des riverains. “ C’est fatigant. Chaque fois que je rentre chez moi, je dois montrer mes papiers ”, souffle une habitante qui en a visiblement marre de vivre en “ état de siège.Les policiers sont là pour assurer l’ordre public et non pour protéger Mme Martin ”, insiste le bourgmestre Prévot.