Le durcissement des sanctions pour conduite sous influence sera effectif en janvier

Le renforcement des sanctions à l’égard des conducteurs roulant sous influence, de l’absence de port de la ceinture de sécurité et des récidivistes sera effectif à partir du mois de janvier prochain, au même titre que la traque des automobilistes roulant sans assurance, a annoncé le secrétaire d’Etat fédéral de la Mobilité Melchior Wathelet, vendredi, dans les colonnes des quotidiens de Sudpresse. L’argent lié à l’augmentation des amendes sera investi dans des contrôles supplémentaires et dans l’achat d’appareils pour renforcer la sécurité sur les routes, a précisé le secrétaire d’Etat. Les conducteurs en état de récidive seront privés de permis durant 3 mois en cas de récidive simple, 6 mois en cas de récidive double et 9 mois en cas de triple récidive avec obligation de repasser le permis. Le non-attachement d’un enfant de moins de 12 ans coûtera 150 euros, au lieu de 50 euros.