Une école demande à un jeune enfant de changer de nom

Il s’appelle Hunter et il a trois ans. C’est sa première rentrée à l’école et elle ne se passe pas exactement comme prévu: son école lui a demandé de changer de nom. Et pour cause, Hunter est sourd et utilise la langue des signes. D’après le Huffington post, si il maîtrise ce langage parfaitement, c’est sa façon de se présenter qui pose problème.

 

Dans le langage des signes, ”Hunter ” est représenté par le signe du fusil. En effet, ”Hunter ” signifie ”chasseur en anglais, il est donc normal d’associer le geste à la signification du nom. Mais pour l’école, ce geste est agressif et prône la violence, ce qui est inacceptable dans l’enceinte de l’établissement. Le personnel enseignant a donc demandé aux parents d’ Hunter de trouver un signe plus adapté.

 

Pour la famille, cette demande est inacceptable et ridicule. Howard Rosenblum, le directeur de l’association nationale des sourds et malentendants est également monté au créneau pour signifier son mécontentement. “Un signe-nom est l’équivalent du nom d’une personne, et interdire ce signe est interdire le nom de la personne […] or c’est au travers de son prénom qu’un enfant apprend entre autre à s’identifier. ”