Une campagne pour lutter contre le stress au travail

Le stress est ressenti par un tiers des travailleurs alors que dix pour cent d’entre eux font face à de la violence verbale ou à du harcèlement moral, selon une enquête menée en Belgique en 2010 avec la Fondation européenne de Dublin.

Des spots diffusés sur les principales chaînes de télévision en Communauté française et flamande, des brochures et des affiches mises à disposition des médecins généralistes et des médecins du travail ainsi qu’un site internet “ sesentirbienautravail.be ” inviteront à changer les mentalités et insisteront, en tentant de susciter une prise de conscience, sur la nécessité d’agir dans le domaine des risques psychosociaux.

La législation qui prévaut en la matière sera par ailleurs adaptée sur base de recommandations d’une Commission parlementaire réunie après une série de cas médiatisés de violence au travail et de l’avis rendu par le Conseil national du travail (CNT).

L’objectif est de donner beaucoup plus de poids à la résolution informelle des problèmes qui se posent, sachant que le règlement de ces affaires devant les juridictions est particulièrement complexe et intervient souvent trop tard pour la victime.

Un guide pratique sera également rédigé à destination du monde de l’entreprise, en partenariat avec les partenaires sociaux.