Foot (D.2): Gounongbe (Brussels) vu par ses anciens entraîneurs

Tom De Cock a récemment quitté Woluwe-Zaventem pour l’Union Saint-Gilloise et il a contribué à l’éclosion de Frédéric Gounongbe. Il l’a d’ailleurs eu au téléphone ce week-end pour le féliciter de son choix.

Je suis convaincu qu’il va apporter une énorme plus-value au Brussels ”, explique-t-il. “ J’ai affronté les Molenbeekois pendant la préparation et même si l’équipe était encore en chantier à ce moment-là, je trouvais déjà qu’elle manquait de profondeur alors qu’elle avait par contre de grosses qualités techniques. Frédéric saura apporter de la percussion dans les seize mètres et profiter du travail des ailiers pour inscrire des buts. ”

Avant d’aboutir chez les “ Aviateurs ”, c’est au Léopold-Uccle que le Bruxellois découvrit l’échelon national. À l’époque sous les ordres de Sébastien Conte.

Je pense que Frédéric a fait le bon choix. Dès l’instant où il avait besoin de temps de jeu, il a eu raison de reculer d’un échelon. J’imagine que si Zulte-Waregem l’a transféré sur base de ses prestations la saison dernière, c’est qu’il en vaut la peine ”, narre Sébastien Conte, désormais au Blue Star. “ En fonction du système dans lequel mon équipe évoluait à l’époque, il pouvait jouer tant sur le flanc qu’en pointe de l’attaque. Ce n’est pas un buteur type, du genre Filippo Inzaghi, mais il sait conclure une occasion. Il a beaucoup progressé dans son jeu de tête offensif ces dernières années, a un bon coup de rein et une bonne frappe. Il réussira au stade Machtens.

Et Tom De Cock de rappeler ses chiffres: “ Avec moi, il a marqué 35 buts en 71 matchs. Cela fait donc une moyenne d’un goal toutes les deux rencontres. En confiance, il fera mal aux défenseurs de D.2, j’en suis sûr. J’ai commencé à me dire qu’il ferait mieux de quitter Zulte-Waregem quand j’ai constaté que l’entité flandrienne acquérait des joueurs en fin de mercato. Ce n’est plus un gamin et il a besoin d’une équipe au sein de laquelle il aura des responsabilités et un rôle à jouer. Ce sera le cas au Brussels. Je ne doute pas de sa réussite.

Et Sébastien Conte de finir: “ La transition était peut-être trop nette entre la D.3 et la D.1, où la concurrence est dix fois plus forte. Mais je suis convaincu que s’il réussit au Brussels, il retournera vite à Zulte-Waregem. ”