1.010 enfants se sont égarés cet été à la côte belge: un chiffre qui a doublé

Pour M. Vervaecke, ce doublement du nombre d’enfants égarés n’a rien d’exceptionnel. Le beau temps du mois d’août a attiré beaucoup de gens au littoral, augmentant, de fait, le nombre de cas.

La plupart des enfants se sont perdus sur la plage de Blankenberg (245). Les stations d’Ostende, Coxyde et La Panne suivent avec 150 “ petits aventuriers ”. Par contre, sur les plages de Bredene et de Zeebrugge, les enfants se sont le moins égarés.

Une grande partie des enfants égarés parlent une autre langue que le néerlandais. “ Aujourd’hui, la communication autour des poteaux-repères et sur les 360.000 bracelets d’orientation pour enfants s’effectue principalement en néerlandais. Nous réfléchissons actuellement à une manière d’améliorer la situation à ce niveau-là ”, explique M. Vervaecke.

Côté francophone, “ Les t’étéoùs ” sont déjà utilisés sur les bracelets d’orientation “ mais il est possible d’améliorer la communication ”, conclut M. Vervaecke.