Gosselies : le braqueur regrette son acte et se livre

Un homme armé d’un pistolet factice a attaqué samedi en fin d’après-midi une station-service de Gosselies. Il a quitté les lieux avec la caisse et s’est confié à sa mère, en rentrant chez lui. Souffrant de problèmes psychiatriques, le jeune homme est allé se rendre aussitôt à la police. Un jeune homme de 29 ans a fait irruption dans une pompe à essence de Gosselies, samedi en fin d’après-midi, indique le parquet de Charleroi. Il a exhibé une arme, qui s’est avérée factice, et s’est fait remettre le contenu de la caisse. Une fois rentré chez lui, l’auteur, qui souffre de problèmes psychiatriques, s’est confié à sa maman. Il a aussitôt regretté son geste et est allé se livrer au commissariat le plus proche où il a avoué les faits. Présenté au magistrat de garde du parquet de Charleroi dimanche, il devait être déféré devant le juge d’instruction pour vol avec violence.