Arnault nie tout geste politique et paiera ses impôts en France

Le patron de LVMH Bernard Arnault, au coeur d’une polémique après sa demande de double nationalité franco-belge, a réaffirmé dimanche qu’il continuera « comme tous les Français » à payer ses impôts dans l’Hexagone et récusé toute « interprétation politique » à sa démarche. « Je suis et je resterai fiscalement domicilié en France et, à ce titre, je remplirai, comme tous les Français, l’ensemble de mes obligations fiscales », a déclaré M. Arnault, interrogé par l’AFP. « Notre pays doit compter sur la contribution de chacun pour faire face à une crise économique profonde », a-t-il souligné, en assurant que sa « démarche personnelle engagée depuis plusieurs mois » en Belgique « ne doit faire l’objet d’aucune interprétation politique ».