Wimots: “On veut gagner mais pas un drame si on ne gagne pas”

“Un bon entraînement”, a qualifié le sélectionneur fédéral Marc Wilmots à l’issue de la séance qui a duré une heure chrono, montre en main.

“Tout le monde est prêt, tout le monde est fit”, a commenté Wilmots. Benteke, qui avait été épargné durant le week-end après une pointe ressentie au mollet, avait en effet réintégré le groupe, qui s’est donc entraîné à 25. “J’ai vu beaucoup d’intensité durant les vingt minutes de possession de balles. Nous sommes prêts pour demain (mardi)”, a-t-il ajouté.

“Un match contre la plus forte équipe du groupe”, analyse encore Wilmots. “Mais c’est aussi juste un match contre un adversaire direct.

On veut gagner, mais ce n’est pas un drame si on ne gagne pas.” Face aux difficultés que rencontre la Belgique depuis dix ans face à la Croatie, le mentor des Diables a insisté sur l’absolue nécessité de mettre énormément de pression sur le milieu de terrain adverse, ce mardi soir. “Ce sont des joueurs qui perdent très peu la balle et leur patriotisme les pousse à ne jamais rien lâcher. Il ne faudra pas leur laisser deux mètres au milieu du jeu. Notre bloc devra être très resserré pour ne pas y laisser d’espaces”, a précisé Wilmots.

C’est dans cette optique, sans doute pour contrer le meneur de jeu du Real Madrid Luka Modric, que Wilmots va titulariser Steven Defour, le milieu de terrain belge de Porto, a-t-il fait entendre à l’assemblée de journalistes présents. “J’ai mon équipe de base en tête, mais demain matin il peut toujours se passer quelque chose au petit déjeûner”, a conclu le sélectionneur fédéral.

A noter que les Diables Rouges ont reçu la visite du Premier ministre, Elio Di Rupo.