Kate, tout comme le prince William, avoue qu’elle aimerait être invisible

Interrogée à son tour, la duchesse de Cambridge a répondu: “Je choisirais l’invisibilité moi aussi”. “Comme cela, William ne pourrait pas s’approcher de moi sans que je le vois”, a-t-elle dit sur le ton de la plaisanterie.

Le jeune couple, qui s’est uni en avril 2011 devant deux milliards de téléspectateurs dont de nombreux en Asie, avait été accueilli mardi à Singapour par des foules de badauds et fans de la famille royale.

Le duc et la duchesse se font en Asie-Pacifique l’émissaire d’Elizabeth II, grand-mère du prince, afin de représenter la monarque à l’occasion des célébrations entourant son jubilé de diamant (60 ans de règne). Le voyage au long-cours est également occasion pour le couple de peaufiner sa préparation en vue d’une éventuelle succession sur le trône, avec en particulier un discours officiel, le premier à l’étranger, que la duchesse doit prononcer dans un établissement de soins palliatifs en Malaisie, deuxième étape de la tournée, de jeudi à samedi.

Le voyage se poursuivra dans deux petits Etats du Pacifique également membres du Commonwealth: les îles Salomon, de dimanche à mardi prochains, puis les Tuvalu jusqu’à mercredi 19.