Foot (Prom. D): le changement de coach à l’Olympic est une possibilité, pas une nécessité

Le boss des Dogues veut d’abord tordre le cou à la rumeur selon laquelle le 1 sur 9 est à la base du changement d’entraîneur. “ Quand j’ai choisi le staff actuel, je lui ai demandé une seule chose: d’assurer le maintien. Là, nous n’avons qu’une unité mais, vu la physionomie des rencontres, nous aurions pu en comptabiliser six ou sept alors que nous avons affronté de gros morceaux. Le bilan est loin d’être mauvais. ”

Adem Sahin explique son véritable cheminement... “ Je pensais créer un poste de directeur sportif depuis un petit temps et je l’ai proposé à notre entraîneur, Monsieur Maraschiello. Comme il a accepté, nous allons devoir trouver un nouveau coach afin de renforcer la structure en place. Mais en attendant, Antonio reste notre T1 avec Galip Avci comme T2. Nous prendrons le temps de bien analyser tous les paramètres afin d’introniser la bonne personne le moment venu. Cela pourrait se faire dans une semaine... ou dans trois mois!

Dont acte.