Tuerie de Chevaline: la petite rescapée n’a vu qu’un tueur

Sortie du coma depuis peu après avoir été grièvement blessée, la fillette a dit aux enquêteurs avoir vu un seul tueur, “ un méchant ”, lors de la fusillade au cours de laquelle sa famille et un cycliste français ont été abattus.

Ce témoignage très attendu par les enquêteurs, non confirmé de source officielle, met à mal la théorie de la présence de plusieurs tueurs.

Les premiers examens balistiques avaient déjà révélé lundi qu’une seule arme avait été utilisée, un pistolet automatique de calibre 7,65 mm, un calibre moyen considéré comme ancien par des experts.

La fillette est la seule susceptible de raconter ce qu’il s’est passé ce 5 septembre, sur une route forestière proche du lac d’Annecy, où le père Saad al-Hilli, 50 ans, la mère Iqbal, 47 ans, et la grand-mère Suhaila al-Allaf, 74 ans, ont été abattus dans leur voiture. Un cycliste français, apparemment victime collatérale du drame, a également été tué à l’extérieur du véhicule. Seules Zainab et sa cadette Zeena, quatre ans, en ont réchappé.

La fillette a fait ces déclarations avant d’être rapatriée en Grande-Bretagne. Elle a quitté l’hôpital de Grenoble en début de matinée, entourée d’une délégation britannique, a indiqué la gendarmerie.