Deux soldats américains tués dans une attaque contre la base du Prince Harry en Afghanistan

Le prince Harry, qui se trouvait à deux kilomètres du lieu de l’attaque, n’a pas été blessé, selon l’agence britannique Press Association. Basé à Camp Bastion, il effectue actuellement une mission de quatre mois en Afghanistan.

Les rebelles ayant lancé l’assaut contre Camp Bastion, dans la province de Helmand, auraient utilisé une grande variété d’armes, dont des obus de mortier, des roquettes, des lance-grenades et de fusils de petit calibre, selon un responsable américain s’exprimant sous le couvert de l’anonymat.

Camp Bastion est une base aérienne britannique adjacente au Camp Leatherneck, la principale base de la marine américaine dans la province de Helmand.

Le lieutenant-colonel Stewart Upton, un porte-parole du Camp Leatherneck, et Daoud Ahmadi, un porte-parole du gouverneur de la province d’Helmand, ont affirmé que 16 combattants talibans avaient aussi été tués au cours de l’attaque.