En ce momentNouveau SudinfoCrise énergétiqueCharleroi - Standard Accueil

Brûler la sorcière et dire adieu aux longues journées d’hiver, une tradition wallonne qui a plus de 1000 ans. Chaque année, les villages se préparent à célébrer l’arrivée du printemps en mettant le feu à un énorme brasier souvent situé au cœur du village et autour duquel les habitants se réchauffent et passent un bon moment ensemble. En réalité, cet événement est une vieille tradition remplie de signification. Mettre le feu aux branches et à la sorcière serait un signe de purification et du retour de la lumière au printemps. Le feu symbolise le passage des ténèbres vers la lumière du jour, de l’enfermement hivernal au retour de la vie active.

Traditionnellement, le grand feu était allumé, dans tous les villages, le 1er dimanche du carême. Aujourd’hui, la coutume s’étend sur les mois de février et de mars, voire parfois même jusqu’en avril. Les grands feux sont aujourd’hui devenus un moyen de fêter et de passer une bonne soirée entre amis, une occasion supplémentaire de participer au folklore local et de festoyer ensemble en Luxembourg belge. Et les comités de village l’ont bien compris, puisqu’ils s’arrangent et mettent leur agenda en commun afin de proposer aux Luxembourgeois de participer à un maximum de grand feu, chaque week-end.

Le grand feu consiste en un énorme bûcher, formé de branches, de bottes de paille, de palettes… Traditionnellement, ces combustibles étaient recueillis dans toutes les maisons du village. L’allumage du grand feu permettait de la sorte d’éliminer le bois inutilisé. Si certains villages continuent à former des tas et des pyramides de branchage, pour d’autres la création du grand feu relève parfois plus de l’architecture et de la charpenterie. C’est notamment le cas dans les villages de Waha mais aussi de Vance, où les comités organisateurs de l’événement se donnent chaque année de plus en plus de moyen pour créer des structures toutes aussi créatives qu’impressionnantes.

Deux structures imposantes

À Waha, on n’avait plus fêté la fin de l’hiver depuis bien longtemps. C’était sans compter sur le comité des fêtes du village, « Al Copète », qui a décidé de relancer la tradition il y a deux ans. Pour le retour de leur grand feu, ils ne voulaient pas proposer aux villageois une structure traditionnelle mais plutôt surprendre. Si l’année passée ils se sont fait la main, avec une pyramide, ils ont décidé, pour cette deuxième édition d’aller un peu plus loin dans l’originalité. Avec beaucoup de réflexion mais aussi d’audace ils ont construit un véritable donjon. Un château dans lequel ils enfermeront la sorcière. une macrâle qui a été confectionnée par l’école communale de Waha. Une belle histoire de village ! L’an passé, la première édition du grand feu avait rassemblé plus d’une centaine de personnes. Le grand feu de Waha n’est pas celui qui attire le plus de monde mais les organisateurs n’en sont pas moins déçus pour autant, « ce qui compte pour nous c’est de rassembler tout le village, petits et grands, jeunes et moins jeunes ! », comme nous l’explique Jérôme Hardenne membre du comité « Al Copète ».

À Vance, on préfère attendre avril pour fêter l’arrivée des beaux jours. La 17e édition du grand feu aura lieu le samedi 18 avril. L’organisation de l’événement et la création de la structure est portée par le club des jeunes du village. Un comité actif puisque ce sont ces mêmes jeunes qui organisent également d’autres soirées et d’autres fêtes dans le village comme c’est le cas de la Vancy-fair, fin août.

Outre Vance et Waha on retrouve des grands feux dans beaucoup d’autres villages de la province. Comme à Haut-Fays (Daverdisse) par exemple, où le bûcher sera allumé ce samedi.

Retrouvez l’ensemble des dates et des événements sur le site internet : https ://www.luxembourg-belge.be/fr/outils/carnavals-grands-feux.php.

Cet article est réservé à nos abonnés. L’information de qualité et de proximité a un prix. En vous abonnant, vous défendez l’indépendance et le rôle indispensable de la presse. S’abonner, c’est nous soutenir.

Je m'abonne pour 3,30€/mois

Je suis déjà abonné, je m'identifie

Brûler la sorcière et dire adieu aux longues journées d’hiver, une tradition wallonne qui a plus de 1000 ans. Chaque année, les villages se préparent à célébrer l’arrivée du printemps en mettant le feu à un énorme brasier souvent situé au cœur du village et autour duquel les habitants se réchauffent et passent un bon moment ensemble. En réalité, cet événement est une vieille tradition remplie de signification. Mettre le feu aux branches et à la sorcière serait un signe de purification et du retour de la lumière au printemps.

******************* ** ***** *** ****** ******** **** **** *** ********* ** *** ******** ** ******** ************** ** ******* ********** *** *** **** ** ******** ** ** ***** ***** ******* ***** ********** ****** *** ****** **** **** ************* ******* ** ***** ** ****** ** ** ****** *** ***** ******* ***** ***** *** ******** *************** ** ********** ** ******** ***** ** ** ******** ******** ** ********** ****** ** *** ******** ** ******* ******* **** ******** ************ ************* ** ******* **** ****** ** ****** **** ** ******** *** ************** ** ********** ** ** ******* ** ***** **** ****** *********

** ***** *** ******** ** ** ******* ******** ****** ** ********* ** ****** ** ******* ** *********** ******************* *** ************ ******** ********** **** ****** *** ******* ** ******** ************ ** ***** *** ********** ** ** ***** ************* ** **** *********** ** ******** ******** ********** ** ****** *** *** ** *** ********* ** ********** **** ********** ** ********* ** ***** *** ******* ******* **** ** **************** ** ** ** ************* ******* ********* ** *** **** *** ******** ** **** **** ***** ** ****** *** *** ******** ************* ** *************** ** ******* ****** ****** ** **** ** **** ** ***** **** ****** *** ********** ****** ***** ********** **********************

**** ********** **********

** ***** ** ********* **** ****** ** *** ** ********* ****** **** ********** ********** **** ******* *** ** ******* *** ****** ** ******** ********** **************** *** * ******** ** ******** ** ********* ** * * **** **** **** ** ****** ** **** ***** **** *** ** ********* *** ******** *** ********** *** ********* ************** **** ******* *********** ** ********** ******* *** ** **** **** ** ***** **** *** ********* *** *** ********* **** ***** ********* ******** ********* ** *** **** **** **** ***************** **** ******** ** ********** **** ***** ********** *** *** ********* ** ********** ******* ** ******** **** ****** *** *********** ** ********** *** ******** *** * ***** ************** *** ********** ********* ** ***** *** ***** ******** ** ************** ****** ******* ** ********* ******** ** ***** *** ***** ********** **** ******* ******** ** ********** ** ***** *** ** **** ******* *** ***** *** ****** ** **** ** ***** **** *** ************* ****** **** *** ***** ******* **** ******* ********** *** ****** **** **** ******* ** ********** **** ** ******** ****** ** ******* ****** ** ***** ********************** ***** **** ************ ******** ******** ****** ** ******* ********** ****************

** ****** ** ********* ******** ***** **** ****** ************ *** ***** ****** ** *** ******** ** ***** *** **** **** ** ****** ** ****** **************** ** *************** ** ** ********* ** ** ********* *** ******* *** ** **** *** ****** ** ******** ** ******* ***** ******* ** **** *** ****** ****** *** ********** ********** ********** ******** ** ********** ****** **** ** ******* ***** ******* ** *** ** ** *********** *** ******

***** ***** ** **** ** ******** *** ****** **** **** ******** ********** ******** ** ** ********* ***** ** ********* ************ *** ******** *** ** ******* **** ******* ** *******

********* ************ *** ***** ** *** ************ *** ** **** *************** **************************************************************************

Offre exclusive ! Accès illimité à partir de 3,30€/mois

aux articles Sudinfo, LaMeuse, LaNouvelleGazette, LaProvince, NordEclair et LaCapitale

J'en profite Je suis déjà abonné, je m'identifie
Sudinfo

Aussi en Résultats foot régional Charleroi

Voir plus d'articles