En ce momentNouveau SudinfoCrise énergétiqueCharleroi - Standard Accueil

À la fin du mois de février, Natagora a lancé son opération annuelle de sauvetage des batraciens en Wallonie et à Bruxelles. Dans la région de Charleroi, plusieurs opérations sont organisées. Le but : permettre aux amphibiens de traverser les routes en toute sécurité.

C’est dès la fin du mois de février que les crapauds, grenouilles et tritons « sortent d’hibernation lorsque les températures s’adoucissent et migrent des bois, jusqu’aux mares pour pouvoir se reproduire et pondre leurs œufs », détaille Pascal Dupriez, spécialiste des batraciens membre de Natagora.

Mais, pour eux, cette période censée être signe d’amour et de pérennité, s’apparente souvent à un véritable massacre. Et pour cause : sur la route, les batraciens ne font pas le poids face aux automobilistes et leurs véhicules de plusieurs tonnes.

Appel aux bénévoles

Natagora cherchent donc des volontaires pour aider les batraciens à traverser et contribuer à la préservation de l’espèce mais invite aussi les automobilistes à limiter leur vitesse, qui constitue l’ennemi public numéro 1 des grenouilles et autres. « Une vitesse supérieure à 30 km/h tue les batraciens, même si l’automobiliste les évite. Il y a un effet d’aspiration créé par la vitesse qui les projette contre le bas des voitures », prévient Pascal Dupriez.

Actions dans la région

Pour éviter cette issue désastreuse, des groupes de volontaires mettent en place des dispositifs permettant aux amphibiens de traverser les routes. On en retrouve à Charleroi, Montigny-le-Tilleul, Ham-sur-Heure et Gerpinnes.

À Landelies (Montigny-le-Tilleul), des barrières de guidance, crapauducs et panneaux de signalisation « Attention batraciens » ont été installés à la rue Albert 1er. Le service environnement de la ville, en collaboration avec Natagora, organise également plusieurs sauvetages.

Du côté d’Ham-sur-Heure aussi, des opérations sont organisées, à la rue de Nalinnes (juste à l’entrée de la forêt) mais également à la rue du Cheneau. On compte également des opérations de sauvetage à Acoz (Gerpinnes), à la rue de la Figotterie. Maxime Gonze coordonne l’opération à la rue de Nalinnes : « Il suffit d’aller les récolter le soir, quand il pleut, et de les faire passer de l’autre côté de la route. Ça durera jusqu’à la mi-avril. »

Si vous habitez du côté de Pont-à-Celles, là aussi les amphibiens ont besoin d’un coup de pouce. Ça se passe à la rue de la Liberté.

Vous voulez participer à la préservation des grenouilles près de chez vous ? Alors rendez-vous sur www.batracien.be

Chaque année, plusieurs centaines de bénévoles participent et sauvent plus de 50.000 batraciens. Une aubaine pour ces espèces en régression partout en Belgique.

Anne-Camille Chapelle

Cet article est réservé à nos abonnés. L’information de qualité et de proximité a un prix. En vous abonnant, vous défendez l’indépendance et le rôle indispensable de la presse. S’abonner, c’est nous soutenir.

Je m'abonne pour 3,30€/mois

Je suis déjà abonné, je m'identifie

À la fin du mois de février, Natagora a lancé son opération annuelle de sauvetage des batraciens en Wallonie et à Bruxelles. Dans la région de Charleroi, plusieurs opérations sont organisées. Le but : permettre aux amphibiens de traverser les routes en toute sécurité.

***** **** **** ***** ******** ******* ***** ***** ********* ** ** ************ ************* ******* ** ** ********** ********* ** **** ************ *** ** ****** *** ********** ** **** *** ** ***** **** *** ************** ** ***** ********** ** ********* *******

***** *** ***********

******** ********* **** *** *********** **** ***** *** ********** ** ********* ** ********** ** ** ************* ** *********** **** ****** ***** *** ************** ** ******* **** ******** *** ********* ********** ****** ******* * *** *********** ** ******* *********** ******* *********** ** ** **** *** *** *********** ***** ** ***************** *** ******* ** * * ** ***** ************** ****** *** ** ******* *** *** ******** ****** ** *** *** ***************** ********* ****** ********

******* **** ** *******

**** ******* ***** ***** ************* *** ******* ** *********** ******* ** ***** *** *********** ********** *** ********** ** ********* *** ******* ** ** ******** ** ********** ******************** ************* ** **********

** ********* ********************** *** ********** ** ********* ********** ** ******** ** ************* ***************** ****************** *** ***** ********** ** ** *** ****** **** ** ******* ************* ** ** ****** ** ************* **** ********* ******** ********** ********* ***********

** ****** ***************** ****** *** *********** **** ************ ** ** *** ** ******** ****** ** *********** ** ** ******* **** ********** ** ** *** ** ******** ** ****** ********** *** *********** ** ********* ** **** ************ ** ** *** ** ** *********** ****** ***** ********* ************** ** ** *** ** *************** ********** ****** ********* *** ********* ** ***** ***** ** ****** ** ** *** ***** ****** ** ********* ****** ** ** ****** *** ****** ********** ** *****************

** **** ******* ** ****** ** *************** *** ***** *** ********** *** ****** ****** **** ** ****** *** ** ***** ** ** *** ** ** *********

**** ****** ********** ** ** ************* *** *********** ***** ** **** *********** ***** *********** *** ****************

****** ******* ********* ********* ** *********** *********** ** ******* **** ** ****** *********** *** ******* **** *** ******** ** *********** ******* ** *********

************ ********

Offre exclusive ! Accès illimité à partir de 3,30€/mois

aux articles Sudinfo, LaMeuse, LaNouvelleGazette, LaProvince, NordEclair et LaCapitale

J'en profite Je suis déjà abonné, je m'identifie
Sudinfo

Aussi en Résultats foot régional Tournai

Voir plus d'articles