Nicole Minetti, politicienne et ex-dentiste de Berlusconi, défile à Milan (+ photos)

« La politique et la mode peuvent très bien se concilier. A mon avis, la politique est au service de la mode». Elle a expliqué aux journalistes que la mode est un secteur clé pour l'économie et qu'il lui semblait juste de la soutenir avec son image, rapporte le Corriere della Sera. Mais pas question pour elle de quitter la politique: «Comme beaucoup d'autres, j'ai un deuxième emploi qui peut se combiner avec le premier. Mardi je serai à la réunion du Conseil. Ma première passion, c'est la politique. C'est dur, c'est un parcours difficile, je suis jeune, j'ai beaucoup à apprendre. »

On rappelera que cette jeune femme de 27 ans a été inquiétée par la justice qui la soupçonne d'incitation à la prostitution dans l'affaire Rubygate.