Les catholiques allemands qui ne payent pas l’Eglise privés de sacrements

Les catholiques allemands qui refusent de payer l’impôt religieux ne peuvent plus depuis ce lundi recevoir les sacrements ou être parrain d’un enfant, selon un décret de la conférence épiscopale allemande. Les citoyens vivant en Allemagne se déclarent membre d’une religion, ou “non religieux”. Dans le premier cas, il payent un impôt en conséquence. S’ils changent ensuite d’avis ils doivent entamer une procédure pour “sortir de l’Eglise”. Or, de plus en plus d’Allemands “sortent de l’Eglise”, , dans le sillage des scandales de pédophilie éclaté en 2010. “Inquiète” de cette évolution, la conférence épiscopale allemande a publié un décret : toute personne sortie de l’Eglise ne peut pas recevoir les “sacrements de la confession, l’eucharistie, la confirmation et l’onction des malades -sauf en cas de danger de mort-“, et ne peut pas être “parrain” d’un enfant.