En ce momentNouveau SudinfoCrise énergétiqueCharleroi - Standard Accueil

Parmi la trentaine de médecins aux urgences de la Citadelle à Liège, Isabelle Busch. Anesthésiste-urgentiste, elle est en première ligne dans le cadre de la lutte contre le coronavirus, puisque c’est elle qui doit « trier » les patients arrivant aux urgences : les ausculter pour déterminer s’ils sont probablement infectés par le virus ou pas.

« Avec le confinement, on a très peu de patients non-suspects qui se présentent. Il faut les examiner et puis les prendre en charge, je suis donc au plus près de chaque patient. Quand ils sont suspects pour le Covid-19, il y a plusieurs types de patients. Ceux qui n’ont pas de facteur de comorbidité et en bon état clinique sont renvoyés chez eux avec l’obligation de rester confinés et de prendre du Paracétamol. S’ils développent des problèmes respiratoires, il faut qu’ils se représentent aux urgences. Et ceux qui vont moins bien ou ont des pathologies sous-jacentes, on les garde à la Citadelle où on a deux services dédiés à ça et des places en soins intensifs. Et on fait le test. » Jeudi soir, une dizaine de patients positifs étaient hospitalisés à la Citadelle.

Pour protéger au maximum le personnel hospitalier, plusieurs mesures ont été prises. D’abord des circuits propres/sales pour éviter que le personnel ne se contamine ou ne contamine l’extérieur. Et il y a bien sûr la batterie des protections personnelles : un bonnet ou cagoule chirurgical, des lunettes de protection, un masque de haute protection, un tablier et des gants. « Et on a toute une procédure d’habillage et déshabillage pour ne pas se recontaminer. »

Son fils « à l’abri »

De quoi rassurer les soignants. « Je n’ai pas d’appréhension pour ma santé car je fais très attention aux mesures. Et puis c’est un métier que j’ai choisi et je sais que dans sa pratique quotidienne il y a certains risques. Mais c’est quand même une période exceptionnelle, je n’arrive pas vraiment à définir ce que je ressens. Déjà en temps normal, on a un vrai sentiment d’utilité, mais ici c’est décuplé. Et je reçois plein de messages de plein de gens pour me remercier et m’encourager, ça fait super-plaisir. Ça fait du bien. »

Si elle n’a pas d’appréhension par rapport à sa santé personnelle, ce n’est pas nécessairement le cas par rapport à celle de ses proches. C’est la raison pour laquelle elle a décidé de placer un de ses enfants chez ses parents voici une quinzaine de jours.

« Je l’ai déplacé avant que le gros de la crise arrive. Je communique avec lui par Skype. Au début j’allais le voir avec un masque, mais maintenant je le vois seulement à travers la fenêtre. C’est un peu compliqué, mais je n’ai pas le choix car c’est un enfant qui fait partie de la population à risques, il est sous immunosuppresseurs. Et moi, je suis en première ligne et puis j’ai d’autres enfants à la maison qui pourraient ramener le virus. C’est compliqué pour lui aussi mais il a 14 ans, il comprend. »

Si cette situation n’est pas facile à vivre pour cette maman, elle l’a rassurée. « Ça m’a enlevé un poids. Je sais que je le retrouverai dans quelques semaines en bonne santé. »

Bruno Beckers

Cet article est réservé à nos abonnés. L’information de qualité et de proximité a un prix. En vous abonnant, vous défendez l’indépendance et le rôle indispensable de la presse. S’abonner, c’est nous soutenir.

Je m'abonne pour 3,30€/mois

Je suis déjà abonné, je m'identifie

Parmi la trentaine de médecins aux urgences de la Citadelle à Liège, Isabelle Busch. Anesthésiste-urgentiste, elle est en première ligne dans le cadre de la lutte contre le coronavirus, puisque c’est elle qui doit « trier » les patients arrivant aux urgences : les ausculter pour déterminer s’ils sont probablement infectés par le virus ou pas.

**** ********* ** ******* ** ********* ************ ********* ******* *** ***** ******* ********* *** ******** ************* **** ******* *** ** ********* ** ** ********* ** ** ********* *************** ** ** * * **** **** ** ******** *** *********** ******************* ** ****** ** ******* ************ *** ******** ** *********** ** ****** ** ***** *********** ** ******* ** *** ****** ********** ** * ***** *** ********** ************* ** ************* **** ** *** ** *********************

*** **** ********** ****************

** **** ******** *** ********** ********** ****** *** ***************** **** ** ****** *** ** **** ***** ********* *** ******** ** **** ******* ** ******* *** ****** ****** ** ** **** *** **** ** ******** *********** ** * * ******** ******** **** ******* ***** ***** *** ******** *************** ** ********** *** ******** ** ******** ** *** ** ******** ****** ** ***** ******* ** * ** **** ********* ************* **** *** ******* ********** ** ** ******* ***** ** ******** ** ***** ** **** **** ** ********* ** *************** *** **** ************** *** **** ** *************

** **** ***** *** ***************** *** ******* ** ** ****** ************ ** ******* *** *************** ** *** *** ******* ** ***** ** *** ******** ******* ** ****** **** ******** **** * ******** ** ****** ** ** *** ******* **** *** ******* ***** *** ********* ** ******

********** ****** ********* ***** *** ** **** ** ** ***** ******* ** ********** **** *** *** ****** ** ****** ********** ** **** **** ** ******* **** ********** ** ** **** ********* ** ******* ** ********* ******* ** *** *********** **** ** ****** *** ** ***** *** ******* ** ****** *** **** ****** ** ** ********** ** ******** ** *** **** ******************* ** **** ** **** ** ********* ***** ** **** ****** ********** ******* ** ** ****** *** ********** ******* ** ****** ******* ********** **** *** ***** **** ** * ** **** ** *****************

** ***** ********* ******* *** ****** ** ***** **** ***** ****** **** ***** ********** *********** ***** ******* ** ****** ** **** *** ** ** *********** **** ******** ******** ** ***** ***************

***** *******

Offre exclusive ! Accès illimité à partir de 3,30€/mois

aux articles Sudinfo, LaMeuse, LaNouvelleGazette, LaProvince, NordEclair et LaCapitale

J'en profite Je suis déjà abonné, je m'identifie
Sudinfo

Aussi en Résultats foot régional Huy Waremme

Voir plus d'articles