En ce momentCrise énergétiqueCharleroi - Standard Accueil

Les dirigeants et les joueurs du HC Amay vont-ils atteindre leur objectif du début de la saison ? Ils visaient la montée en D1 nationale mais ont terminé à la 3e place derrière Izegem et Eupen en D2 avant l’interruption de la compétition suite à la pandémie du Coronavirus. Flandriens et germanophones ont gravi un échelon de la hiérarchie suite à une restructuration des compétitions sans descendant. Toutefois, les « rouge et noir » apprenaient officiellement vendredi par la fédération que le HC Visé BM retirait sa 2e équipe de la D1 nationale pour des raisons économiques suite à la crise sanitaire. « Suite à cette information, nous avons demandé un délai de réflexion jusqu’à vendredi prochain car l’aspect financier a un très important impact. Avec le confinement actuel, nous avons dû supprimer cinq activités qui devaient nous générer d’importants revenus » confie Bernard Destexhe, le T1 des « rouge et noir » qui ajoute : « De plus, notre participation aux festivités du 15 août à Huy, c’est 30 % de notre budget. Il risque aussi d’être annulé… ». C’est donc une décision difficile à prendre de la part des dirigeants compte tenu aussi l’augmentation des charges. « Par exemple, 7 des 9 déplacements devront se réaliser en car. Nous devons donc nous montrer très vigilants même si la Commune nous a promis de nous aider ». Côté sportif, un entraîneur possédant la licence A est obligatoire à ce niveau. Côté effectif, des renforts sont envisagés. Cinq joueurs sont convoités alors que tout l’effectif est reconduit excepté le gardien Corentin Klingbiel en partance pour le HC Herstal.

PAUL MONET

Cet article est réservé à nos abonnés. L’information de qualité et de proximité a un prix. En vous abonnant, vous défendez l’indépendance et le rôle indispensable de la presse. S’abonner, c’est nous soutenir.

Je m'abonne pour 3,30€/mois

Je suis déjà abonné, je m'identifie

Les dirigeants et les joueurs du HC Amay vont-ils atteindre leur objectif du début de la saison ? Ils visaient la montée en D1 nationale mais ont terminé à la 3e place derrière Izegem et Eupen en D2 avant l’interruption de la compétition suite à la pandémie du Coronavirus. Flandriens et germanophones ont gravi un échelon de la hiérarchie suite à une restructuration des compétitions sans descendant.

**** *****

Offre exclusive ! Accès illimité à partir de 3,30€/mois

aux articles Sudinfo, LaMeuse, LaNouvelleGazette, LaProvince, NordEclair et LaCapitale

J'en profite Je suis déjà abonné, je m'identifie
Sudinfo

Aussi en Sporting de Charleroi

Voir plus d'articles