Il compare Israël aux Nazis sur son Facebook: un candidat écolo d’Andenne dérape

L’histoire commence à tourner à Andenne. Et, dans cette période électorale, sans doute pas innocemment...

Quinzième sur la liste Ecolo, Soufiane Naji est également musulman pratiquant. C’est loin d’être un défaut, et le jeune écolo n’hésite d’ailleurs pas à afficher sa foi. Sur Facebook, notamment, il y partage des photos relatives à sa religion, des conseils à suivre pendant le ramadan, ou son soutien à l’autorisation du port du voile dans les écoles.

Mais son enthousiasme prend parfois un tour surprenant. Sur sa page Facebook, Soufiane Naji partage par exemple un texte assurant que Napoléon Bonaparte était Musulman...

Plus grave, il affiche également une comparaison entre deux affiches un peu similaires, l’une de propagande israélienne et l’autre de propagande nazie. Le message est clair: Israël et les Nazis, c’est la même chose. Une comparaison qui frôle l’antisémitisme, et qui est courante dans les milieux islamistes. Ecolo Andenne serait-il infiltré par un salafiste?

Je visais la politique d’Israël, son gouvernement. En aucun cas le peuple ou la religion ”, réagit Soufiane Naji, visiblement de bonne foi. Les deux affiches sont toutefois surmontées d’un commentaire: “ la même race ”. La même race, les Nazis et les Juifs? “ C’est un commentaire qui vient de la personne à qui j’ai repris cette photo. Je n’y ai simplement pas fait attention quand je l’ai publié et c’est erreur ”, explique le jeune écolo. “Je trouvais cette comparaison intrigante, car les images se ressemblent beaucoup. Et je voulais soulever le débat. J’aime m’attaquer au grand méchant loup, comme les Etats-Unis ou Israël. Mais je m’en prends toujours au gouvernement, pas au peuple. Je prône la paix, vous savez! ”

Soufiane Naji ne peut s’empêcher, cependant, d’être surpris par l’intérêt des journalistes pour ses publications. “ Je mets cela sur Facebook, cela n’intéresse que mes contacts sur le site ”.

C’est un peu vite oublier qu’en tant que candidat aux élections, il est maintenant devenu un personnage public. Et en tant que tel, ses propos et ses publications peuvent avoir un intérêt public. Et ce, même ses propos les plus maladroits...