Matchs truqués par le chinois Ye: décision aujourd’hui

Les noms de Gilbert Bodart, Filippo Gaone et Pietro Allatta figurent au dossier. Aujourd’hui, la chambre du conseil de Bruxelles décide de renvoyer, ou non, 31 personnes et une société en correctionnelle pour l’affaire des matchs truqués du Lierse à l’instigation du chinois Zheyun Ye.

Les faits remontent à plus de sept ans. Tout commence en janvier 2005. Les finances du Lierse sont aux abois. Son président Gaston Vets accepte 370.000 euros providentiels d’un investisseur chinois débarqué de nulle part, Zheyun Ye. En contrepartie de son argent, l’homme d’affaires demande aux dirigeants et à des joueurs de “ s’arranger ” quant aux résultats sportifs du club. Selon le parquet fédéral, les footballeurs se voient ainsi promettre entre 4.000 ou 5.000 euros pour faire en sorte de perdre. Neuf matchs font ainsi l’objet de manipulations.

Découvrez dans notre édition payante ce que sont devenus aujourd’hui les principaux inculpés.