France : les oeuvres d’art de plus de 50.000 euros soumises à l’ISF

La commission des Finances de l’Assemblée a adopté mercredi un amendement PS au projet de budget visant à inclure les oeuvres d’art d’une valeur de plus de 50.000 euros dans le calcul de l’Impôt de solidarité sur la fortune (ISF), selon une source parlementaire.
La proposition initiale du rapporteur général du Budget, Christian Eckert (PS), était d’inclure les oeuvres d’art de plus de 5.000 euros, pour « donner un signe ». La ministre de la Culture, Aurélie Filippetti, et le ministre de l’Emploi, Michel Sapin, se sont dits défavorables à cette mesure.