Dopage Armstrong: la RLVB va étudier soigneusement le rapport en ce qui concerne Johan Bruyneel

Directeur sportif de Lance Armstrong lors de ses 7 victoires au Tour de France, Johan Bruyneel est cité à maintes reprises dans le dossier publié mercredi par l’USADA, l’agence américaine antidopage, sur l’enquête pour dopage liée à l’Américain.

«Nous avons pris connaissance du dossier via les médias. Nous allons l’étudier soigneusement en attendant le rapport officiel que nous allons recevoir de l’UCI, l’Union cycliste internationale. S’il apparaît que Johan Bruyneel et/ou un autre licencié à la fédération belge est coupable de faits répréhensibles, ils devront en répondre devant la RLVB», a expliqué Jaak Fransen jeudi.

En cas de culpabilité, Johan Bruyneel risque une lourde sanction pouvant aller jusqu’à la suspension à vie. «Il est possible qu’on lui retire le droit de poursuivre dans le milieu cycliste. Une telle décision de la RLVB peut alors être étendue au niveau mondial par l’UCI.»

La RVLB avait déjà auditionné Johan Bruyneel dans le cadre de ce dossier, en 2010. «Il avait alors trouvé un peu ridicule ces accusations. C’était à l’époque sa parole contre d’autres. Mais il semble qu’il y a ait tout de même un peu plus d’éléments à présent dans le dossier de l’USADA».