SNCB : 200 militants syndicalistes seront reçus au cabinet du ministre Magnette ce vendredi

« La semaine dernière, nous avons fait grève mercredi pour faire pression en vue des dernières réunions sur la nouvelle structure », a expliqué Luc Piens, ACV/CSC Transcom. « Nous voulons maintenir cette pression à travers des actions alternatives. Nous lançons un signal selon lequel nous maintenons notre position: une structure intégrée est préférable pour le service et la ponctualité des trains ».

Les syndicats devraient être reçus en matinée au cabinet du ministre Magnette. « Nous sommes curieux de connaître ses propositions. Lors de la dernière réunion, il a promis d’examiner comment il pourrait intégrer nos points de vue dans ses plans. »