Comment draguer sur Facebook, Twitter, voire Youtube?...

« En fournissant suffisamment de détails sur sa formation, son parcours ou ses centres d'intérêt, le profil en soi permet de briser la glace », explique ainsi le site Hindustantimes, relayé par l’Essentiel.lu.

«Rien ne fonctionne mieux que de préciser que l'on est célibataire sous "situation amoureuse"», estime la coach Julie Spira. Les autres membres, célibataires eux aussi, seront ainsi bien moins timides pour entrer en contact et trouveront facilement un sujet de conversation en se basant sur les infos du profil. Une fois qu'on s'est manifesté à travers des commentaires sur le wall (mur), des compliments sous des photos et des «like» en tout genre, on passe en message privé (MP), histoire de rendre la conversation un peu plus personnelle. Ceci évitera notamment que tous les friends de chacun – et accessoirement les collègues – ne soient au courant de notre petit jeu.

Sur Twitter et Instagram, il y a un avantage que Fb n'a pas: s'acoquiner avec un autre membre que l'on ne connaît absolument pas ne sera pas mal vu ou jugé bizarre. «Pour moi, Twitter était comme avoir un groupe d'amis qui a pu me maquer avec plein de monde», témoigne une adepte du site de micro-blogging. Le contact peut en effet se faire avec ses plus ou moins nombreux «followers» que l'on ne connaît pas forcément et qui peuvent, par exemple, commenter notre photo de profil qu'ils jugeront sympa. Mais aussi en intégrant un groupe d'amis qui suivent d'autres personnes à leur tour, ou encore en «retweetant» leurs tweets, etc.

Quant aux sites de partage, comme YouTube, Goodreads, Pinterest ou encore Google+, ils permettent aussi un échange, notamment grâce aux sections des commentaires. N'importe quel endroit où les internautes s'attardent pour passer le temps peut aider à trouver l'âme sœur, selon les experts du online dating.