24 heures vélo : 40 arrestations et 146 blessés pris en charge

146 personnes ont été prises en charge par les secouristes de la Croix-Rouge et la police a procédé à 18 arrestations administratives et 22 arrestations judiciaires. Il s’agit de chiffres assez stables en ce qui concerne les arrestations. Les policiers ont acté 35 plaintes pour coups et blessures durant la manifestation. Mais tous les faits n’ont visiblement pas fait l’objet de plainte puisque la Croix-Rouge estime qu’un tiers des 146 personnes prises en charge ont été impliquées dans des bagarres. Sur ce nombre de blessés, 13 ont été évacués vers la clinique d’Ottignies mais pour des traumas mineurs, nécessitant des examens complémentaires. Les arrestations judiciaires, elles, ont été opérées pour des cas de violence mais aussi pour des vols.