On a perdu la clé ouvrant les 180 cellules de la prison de Louvain

C’est ce que nous apprend le journal Het Laaste Nieuws. La direction a tenté dans un premier temps de taire l’incident, mais plusieurs serrures cruciales sont en train d’être remplacées.

Le trousseau en question, qui appartenait en fait aux aumôniers, est recherché depuis jeudi dernier. Deux clés très importantes y étaient attachées: le passe-partout ouvrant les portes des 180 cellules et celui permettant d’ouvrir les 20 portes séparant les différentes sections. «Celui qui le possède peut circuler où il veut entre les murs de la prison», indique-t-on au sein du personnel.

En théorie, la perte de telles clés doit être immédiatement signalée à la Direction des établissements pénitentiaires à Bruxelles, mais on aurait hésité à le faire. Entre-temps, on ignore toujours comment les clés ont disparu et qui les a en sa possession. On ne sait pas non plus si elles ont été dérobées ou tout simplement égarées. «Il n’y a pas de contrôle direct sur l’armoire dans laquelle elles sont conservées», précise-t-on.