Un retraité sans permis de conduire maquille sa Smart pour la faire passer pour une voiturette

L’homme, a priori inconnu de la gendarmerie, a été contrôlé samedi matin par les gendarmes de la brigade motorisée de Langon (Gironde), étonnés de la vitesse à laquelle circulait sa voiturette.

Selon le quotidien Sud Ouest, en inspectant le véhicule, les gendarmes ont rapidement constaté qu’elle n’avait en réalité rien d’une voiturette, véhicule dont la conduite ne nécessite pas de permis. L’homme, qui s’était vu retirer son permis en 2008, avait en effet soigneusement maquillé sa Smart, voiture citadine compacte à deux places, pour lui donner tous les atours d’un «quadricycle léger à moteur», en clair une voiturette, a-t-on expliqué. Le retraité avait notamment enlevé le logo de la marque sur le capot et caché celui figurant sur le volant, recouvert d’un ruban adhésif le numéro du moteur et remplacé les plaques minéralogiques d’origine par celles... de la voiturette qu’il possédait par ailleurs.

La fausse voiturette a été confisquée et le retraité fera l’objet, vraisemblablement dans les prochaines semaines, d’une comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité (CRPC) pour défaut d’assurance et de permis ainsi que pour usage de fausses plaques.