Caroline Gennez propose une nouvelle vision de l’indexation

Caroline Gennez propose un mécanisme d’indexation intelligent auquel serait lié un impôt sur la fortune, écrit De Standaard samedi. “Il est temps que le gouvernement fédéral prenne un nouveau départ”, déclare l’ancienne présidente du sp.a dans le quotidien. Elle reconnaît volontiers que l’économie belge a besoin de mesures pour pallier le handicap des coûts salariaux. Le bureau d’étude du sp.a a quantifié ce handicap: il s’élève à 3 ou 4%. Pour le résoudre, Caroline Gennez propose de changer le mécanisme d’indexation des salaires, en augmentant les salaires d’un montant net -plutôt qu’un pourcentage- afin de compenser l’augmentation des prix à la consommation.