Basket (N2): Pascal Angillis devient coach de l’Essor

Pour comprendre tous les bouleversements actuels à l’Essor, il faut remonter quelques mois en arrière. « Nous voulions mettre en place un projet jeunes, qui serait profitable à l’équipe première d’ici trois ou quatre ans », rappelle Jacques Stas, le manager sportif des Spirou. « Dans cette optique, en avril 2011, j’ai organisé une rencontre entre Yvan Fassotte, le président de l’Essor Jacques André et le coach de la D2 Pascal Chouli. Yvan devenait l’assistant de la D2 et une transition en douceur devait s’opérer, au terme de laquelle il aurait dû être T1. Pascal Chouli devant endosser le costume de T2, mais s’occupant aussi de l’encadrement scolaire de certains prospects. Hélas, en janvier pour une raison que j’ignore, Pascal a décidé qu’il ne voulait plus d’Yvan à l’entraînement. Et l’Essor parlait même d’arrêter totalement la D2. Le projet commençait à prendre l’eau. »

Si bien que le Spirou a décidé de reprendre à sa charge toute la structure de la D2 en juin. « Àce moment là, Sébastien Dufour a été engagé. Il a toujours été prévu qu’il soit assistant, et par ailleurs team manager de la D1 et la D2. Sauf qu’en juin, Yvan Fassotte a dû faire face à d’autres obligations professionnelles, vu le retard pris par le projet. »

Sébastien Dufour a donc officié comme entraîneur le temps que les têtes pensantes finissent de mettre en place une structure. Au sein de celle-ci, le désormais ex-coach principal reprend son rôle initial et Pascal Angillis devient entraîneur de l’Essor tout en continuant à être l’adjoint de Bozzi en D1. « C’est important pour la verticalité de la structure, pour avoir des liens entre la D1 et la D2. Dans le même sens, Eric Lambert va chapeauter la préparation physique des deux formations. »