En ce momentNouveau SudinfoCrise énergétiqueCharleroi - Standard Accueil

Un joueur suspendu trois ans, voilà qui est plutôt rare. C’est pourtant ce qu’avait écopé Sébastien Snyers, joueur de Ham, en mars dernier. Pour rappel, l’attaquant avait été exclu, pour deux cartes jaunes, à la 36e minute du match au sommet de P4C contre Boninne qui menait déjà 3-0, le 23 février. Il avait fait part de son mécontentement, de manière virulente à l’arbitre Théophile Diskeuve venu en dépannage.

Cela avait entraîné la fin du match et Ham perdait finalement la rencontre 5-0 sur tapis vert. Le jeune homme en noir, habitué à siffler en Nationale, avait rédigé un rapport salé qui avait poussé le C.P. et le parquet à appliquer la plus longue suspension possible. Absent à Cognelée pour se défendre au moment du jugement, Sébastien Snyers estimait la sanction trop lourde, niant avoir menacé de mort le referee, comme écrit dans le rapport. Il avait donc décidé d’aller en appel.

Et le joueur de 33 ans a finalement eu gain de cause et voit sa suspension réduite à un an, dont six mois avec sursis. « Je suis très content, je vais pouvoir rejouer à la reprise en septembre », se réjouit Sébastien Snyers dont la suspension commençait en effet le 5 mars et se terminera donc le 5 septembre. « J’ai su me libérer une fois pour passer devant le Comité d’appel, en prenant congé mais la deuxième fois, je n’ai pas su venir car je travaillais. »

Une absence qui cette fois-ci ne lui a plus été préjudiciable. « Je n’ai pas eu en détail les justifications de cette rééducation de sanction. Mais je sais qu’ils ont regardé, comme je leur avais demandé, les images vidéos disponibles du match où on voyait très bien que je n’avais rien fait », poursuit celui qui n’a jamais été suspendu auparavant.

Grâce à la crise du Covid-19 et l’arrêt prématuré des championnats, Sébastien Snyers n’aura au final loupé… aucun match puisque la prochaine saison débutera le 6 septembre ! « J’ai vraiment eu de la chance », continue notre interlocuteur qui a donc décidé de continuer le football. « Si j’avais été suspendu 3 ans, c’était fini pour moi car j’aurais dû attendre mes 36 ans. »

Mais va-t-il rester à Ham en P4 ? « Je ne sais pas encore. J’ai plusieurs propositions, dont certaines en P3. Mais je pense que je vais rester à Ham qui veut me garder et qui est même prêt à me redonner le brassard de capitaine. L’équipe a bien été renforcée et on devrait vraiment jouer le titre la saison prochaine. Et puis avec le travail et mon activité d’indépendant complémentaire, je ne sais de toute façon pas m’entraîner tout le temps », conclut celui qui n’habite en plus pas très loin du terrain des Hannetons.

Vincent Chenot

Cet article est réservé à nos abonnés. L’information de qualité et de proximité a un prix. En vous abonnant, vous défendez l’indépendance et le rôle indispensable de la presse. S’abonner, c’est nous soutenir.

Je m'abonne pour 3,30€/mois

Je suis déjà abonné, je m'identifie

Un joueur suspendu trois ans, voilà qui est plutôt rare. C’est pourtant ce qu’avait écopé Sébastien Snyers, joueur de Ham, en mars dernier. Pour rappel, l’attaquant avait été exclu, pour deux cartes jaunes, à la 36e minute du match au sommet de P4C contre Boninne qui menait déjà 3-0, le 23 février. Il avait fait part de son mécontentement, de manière virulente à l’arbitre Théophile Diskeuve venu en dépannage.

** ** ****** ** ** *** * ********** ** **** ** ***** ** **** ** ********** ******** ** ** *** **** *** **** **** ******* ********** **** ***** ******** ** **** ******* ******* ** ** ******* ** ****************** ** ******** ********** ****** **** ** ********** *********** ** ***** ** * **** ** ** ********* **** ** * ********** ************** ** ** ******** *** **** **** ****** ****** ** ******* ********** ** ******* ****** **** ** ********* ***** ** ****** *** ** ***** *** ** ********************

*** ******* *** ***** ******* ** *** * **** ***** *************** ********** ****** *** ** ** ******* *** ************** ** ***** ************* ** ********* **** ** **** ******** *** ********* ***** ** **** ***** ********* *** ****** ******* *********** ** ***** *** ** ****** ***** **** *** ** ********* **** ************* ******** ***** *** ***** ****** ***** ******** ***********

****** ** ** ***** ** ******** ** ********** *********** *** ************* ********** ****** ******** ** ***** ********* ***** ***** ******* ** ********* ****** ********* ** * **************** ************** ******** ** ** ** *************** ******** ***** ************* *** * **** ******** ** ********* ** ********* ********** ********* ***** ******** * **** ********** **** **** *** *** ********** *** ******** *** ** ************

**** ******* ****** ** *** ** ********* ********** ** **** *** ******* ****** ********* ************* **** ********* ** *** **** ** ***** *** ** **** ****** ** *** *** **** ** ****** ** *** *** ***** ***** ** ** ******** ** ******** ** ********** *********** * **** ***** ********** ** ** ******* ******** ***** ** ***** ** ****** ********** ** **** **** ** ******* ** *** ********* **************** **************** ** ** **** ** ***** ****** *** ************** **** ** ************** ******* ***** *** ********** ** **** *** ***** **** ** ******* *** **********

******* ******

Offre exclusive ! Accès illimité à partir de 3,30€/mois

aux articles Sudinfo, LaMeuse, LaNouvelleGazette, LaProvince, NordEclair et LaCapitale

J'en profite Je suis déjà abonné, je m'identifie
Sudinfo

Aussi en

Voir plus d'articles