On a volé des clés de la Tour de Londres

La police a ouvert une enquête après l’intrusion d’un inconnu sur le site, le 6 novembre à l’aube. L’homme a été rapidement interpellé et expulsé du site. Mais les responsables du monument se sont aperçus ensuite de la disparition de clés donnant accès au pont à bascule du château, qui domine la Tamise, au restaurant et à des salles de réunion, selon l’association des Palais royaux historiques, en charge de l’édifice.

Les joyaux de la couronne, qui incluent notamment des couronnes et des sceptres d’une immense valeur utilisés par la reine Elizabeth II lors de certaines cérémonies officielles, sont restés en sécurité, a toutefois précisé une porte-parole, l’intrus n’ayant pas eu accès à la Tour elle-même où ils sont exposés.

«Nous avons mené une enquête interne qui a conclu que notre système était très sûr», a-t-elle indiqué. «Toutefois, dans ce cas précis, les procédures n’ont pas été respectées comme elles le devaient», a-t-elle ajouté, précisant qu’une procédure disciplinaire était en cours.

La Tour de Londres est une forteresse historique datant du 11e siècle, bâtie sur la rive nord de la Tamise.