Voulez-vous devenir testeuse de sextoys pour 1350 euros net par mois?

« Notre testeuse recevra tous les deux jours quatre ou cinq nouveaux produits érotiques » , explique Nicolas Bustin, cofondateur de Soft Love, société belge spécialisée dans la vente de sextoys à domicile, interrogé sur le site Clint.be. Près de la moitié de son temps de travail sera certainement consacré à évaluer sensoriellement ces produits destinés à la consommation intime. Elle devra alors rédiger des rapports détaillés et comparer les produits testés à ceux qui existent sur le marché. Elle recevra tout au plus une dizaine à une quinzaine de godemichés à tester par mois. On parle en effet de tester des produits érotiques en tout genre : bougies, lingerie, huiles de massage, lubrifiants, anneaux péniens, etc «  .

Stipulé dans l’annonce : la jeune femme devra par contre être dynamique, motivée, ouverte à la nouveauté et devra aimer les plaisirs intimes. Elle devra avoir en outre une bonne condition physique.