Yannick Ferrera mitigé à l’issue du nul face à Malines

Les deux coaches étaient d’accord sur une chose à l’issue de la rencontre, le marquoir aurait pu afficher un tout autre score final. “ Avec les occasions qu’il y a eues, le score aurait pu être de 4-4 ou simplement de 2-1 ou 1-2. C’était un match un peu fou ”, expliquait Yannick Ferrera en conférence de presse.

L’entraîneur carolo regrettait que l’arbitre ait une nouvelle fois oublié de siffler en penalty en faveur des siens. “ On dit que ça s’équilibre sur une saison, mais là ça fait 16 matches que ça va contre nous. J’espère que lors des 14 à venir, nous recevrons les penalties que nous méritons.

Avec un point pris face à un concurrent direct à domicile pendant que le Lierse et le Cercle l’emportaient, le Sporting ne fait pas nécessairement la bonne affaire au classement. “ On sait que le maintien ne se jouera pas sur les quelques prochains matches, mais bien sur les 14 derniers. On a une nouvelle fois manqué de réalisme en zone de finition. Il faut continuer à bosser et retrouver cette efficacité dans les semaines à venir. Il faut absolument profiter de nos moments forts pour faire la différence.

Harm van Veldhoven reconnaissait lui aussi que le score aurait pu être tout autre. “ Nous avons bien géré la première mi-temps. Et nous sommes parvenus à trouver l’ouverture en début de seconde période. Ensuite, nous perdons deux fois le ballon sur l’égalisation. Ca ne peut pas arriver. En fin de match, la décision aurait pu tomber d’un côté ou de l’autre. J’ai mis un attaquant supplémentaire, mais ça n’a pas payé.