“ Oui, je suis un monstre, je mérite la prison ”

Claudette Goessens fond en larmes, émet des regrets. “ Je sais que je risque 5 ans de prison, et je les mérite. La loi dit même que pour de tels faits, on encourt une peine de 15 ans. Je suis prête à assumer 15 ans de prison. J’ai tout perdu et ce que j’ai fait est impardonnable.”

A lire dans nos éditions du groupe Sudpresse