Une tentative d’attentat déjouée en Pologne

Une tentative d’attentat inédite contre l’État pour des motivations nationalistes et xénophobes a été déjouée en Pologne, une première de cette envergure dans ce pays où l’on évoque des similitudes avec le massacre perpétré par Anders Breivik en Norvège. L’Agence polonaise pour la sécurité d’État a annoncé avoir déjoué cette tentative d’attentat à l’explosif contre le Parlement et le gouvernement polonais, et arrêté trois personnes dont le cerveau du projet, un homme « fasciné par Breivik », selon le Premier ministre Donald Tusk. « Cet homme envisageait de faire exploser quatre tonnes d’explosifs » dissimulés dans un véhicule piégé, a indiqué le procureur Mariusz Krason qui supervise l’enquête.