La mère des enfants décédés lors de l’incendie d’Anderlecht est placée sous mandat d’arrêt

La mère des trois enfants décédés dans un incendie qui s’est produit à Anderlecht, a été placée sous mandat d’arrêt, a indiqué le parquet de Bruxelles. Selon le parquet de Bruxelles, sa déposition comportait des incohérences. Le juge d’instruction en charge du dossier a toutefois refusé de communiquer le chef d’accusation. Le dossier qu’il instruit a été ouvert sur base des qualifications d’homicide involontaire et incendie criminel. Aucun élément n’indique pour l’heure une implication du père des victimes dans leur décès. Les premières constations de l’expert en incendie et du médecin légiste désignés par le parquet, n’ont pas permis de déterminer la cause de l’incendie et du décès des enfants. La piste d’un incendie criminel n’est pas à écarter. Les corps des enfants seront autopsiés dans le courant de l’après-midi.