Cent trente candidats pour la nouvelle édition de «The Voice» de Belgique

La RTBF a commencé l’enregistrement des auditions «à l’aveugle» il y a quelques jours. Agés de 16 à 68 ans, les candidats se disputeront le titre de «The Voice» au long de 16 semaines de compétition pour succéder à Roberto Bellarosa, vainqueur de la première édition et désigné pour représenter la Belgique au prochain concours de l’Eurovision.

Après le succès de la première édition, la RTBF a décidé de poursuivre l’aventure. Quelques innovations sont au programme de la deuxième édition. Outre l’arrivée de deux nouveaux coaches - Natasha St-Pier et Marc Pinilla (Suarez) aux côtés des habitués BJ Scott et Quentin Mosimann-, les règles du jeu ont été quelque peu modifiées, a expliqué la chaîne du service public au cours d’une conférence de presse.

Les épreuves des six premières émissions se dérouleront, comme l’an dernier, avec des auditions à l’aveugle où les jurés n’évalueront les 48 candidats sélectionnés uniquement sur base du chant. La mécanique des duels a, par contre, été revue. Chaque membre du jury choisit avec quel candidat il poursuivra l’aventure. Cependant, les candidats qui auront été éliminés par leur coach pourront être «repêchés» par un autre. Chaque coach doit sauver deux chanteurs au cours des quatre semaines de duels. Au final, chaque équipe entamera donc les six émissions diffusées en direct avec huit candidats.

Outre ce changement, l’accent sera davantage mis sur les séquences de coaching durant les sessions diffusées en direct à la télévision. L’an dernier, les membres du jury n’avaient interprété que quelques titres avec les candidats de leur équipe. Cette saison, ce sera plus souvent le cas.