La loi réprimant plus durement les infractions homophobes votée en Commission

La Commission de la Justice de la Chambre a approuvé un projet de loi qui alourdit les peines maximales pour les homicides ou coups et blessures volontaires inspirés par la haine, qu’il s’agisse de la prétendue race, de la couleur de la peau, de l’origine, du sexe, de l’orientation sexuelle ou encore d’un handicap.
Le texte insère également un nouveau critère de discrimination, à savoir le changement de sexe.
Le dépôt de ce projet avait été annoncé après une agression homophobe commise au mois d’avril à Liège à la suite de laquelle un jeune homme avait été tué.